La vente des vins des Hospices de Beaune en chiffres


HOSPICES 2020
Le chanteur Marc Lavoine concentré au moment du lancement de la vente de la pièce de charité dont il est le premier président à distance.

L’année 2020 est décidément une année riche en surprises.
Le report d’un mois de la vente n’a pas démobilisé les acheteurs qui ont répondu en faisant de cette vente le second meilleur résultat de l’histoire du domaine viticole des Hospices civils de Beaune avec 14,33 millions d’euros.

A l’image de la pièce des Présidents, également appelée pièce de charité, qui atteint un nouveau record historique de 660 000€ pour un tonneau de 228 litres, (soit 2200€ ramené au prix à la bouteille hors frais) la vente aura encore été exceptionnelle.

Un chiffre d’affaire en hausse

Par rapport à l’an passé la vente globale termine avec un chiffre d’affaires en hausse de 9,5% (hors frais Christie’s) avec neuf cuvées qui affichent même un nouveau record de prix. Mais si on le ramène sur un prix moyen au volume de récolte les prix restent stables avec un petit 1,21%.
Pourtant, à l’instar de la société Anima Vinum, les principaux acheteurs de la vente attendaient une baisse de 15% qui n’est pas venue. Le contexte anxiogène actuel ajouté à une récolte de 7,14% supérieure en volume à 2019 (639 fûts contre 596 en 2019 en incluant les neufs pièces de marcs et de fine) laissait supposer que 2020 serait l’année de la baisse.

Une vente des vins à la notoriété mondiale

Mais, depuis l’arrivée de Christie’s en 2005, la notoriété des Hospices a été étendue aux quatre autres continents. La planète vin a soif de prendre sa part de Bourgogne, la demande est largement supérieure à l’offre. Donc les prix montent. Si les négociants de la place bourguignonne restent très actifs (ils représentent 60% du montant de la vente), ils doivent faire face à une concurrence étrangère qui ne compte pas son argent. Des lots de huit pièces de vin partaient autrefois chez un seul acquéreur. Aujourd’hui c’est pièce à pièce que l’on enchérit. Cette méthode qui ne surprend personne sur les grands crus est désormais aussi valable avec les premiers crus qui composent la grande majorité du volume.


Lire aussi : Vente des vins Hospices de Beaune 2020
Lire aussi : Rencontre avec Ludivine Griveau, régisseur des Hospices de Beaune


Comme les prix des vins des Hospices de Beaune n’ont rien à voir avec le prix du marché des vins en vrac ni avec le contexte économique ou sanitaire, il y a fort à parier que les Hospices civils de Beaune devraient continuer de voir les années se suivre et se ressembler.
Gardons à l’esprit que cet argent récompense le travail de centaines de personnes, entre la vigne et l’hôpital, et permet à l’hôpital d’exister entre deux agglomérations plus grandes que Beaune.

Précédent Vente des Vins des Hospices de Beaune 2020 : 160ème édition
Suivant Percée du Vin jaune 2021 dans le Jura, la tradition réinventée...

1 commentaire

Répondre