Moi, Président… du Concours des Vins de Chablis !


Angéline Vendrame, une jurée très professionnelle pour un concours très professionnel (photo G. Baroin©)

Ce 15 janvier votre « Buvologue en chef » était honoré de la présidence du 36ème concours des Vins de Chablis. La première personne est de rigueur pour vous raconter cette matinée.

Un concours très professionnel

Le gel avait jeté son voile blanc sur le vignoble chablisien. La chaleur humaine règne dans la salle des fêtes de Beine qui accueille pour la seconde fois le Concours des Vins de Chablis en mode Covid-19. Après un contrôle du pass-sanitaire, les habitués discutent des appellations qu’ils s’apprêtent à déguster à l’aveugle. La salle entière passe en configuration distanciée. Deux jurés par table. Benoît Droin, en charge de l’organisation avec des confrères vignerons chablisiens, présente les modalités du concours. Puis me donne la parole.

« Moi, Président… »

Après avoir présenté Les Buvologues, je reprends la célèbre anaphore d’un ancien président de la république française à ma façon : « Moi, Président du concours des vins de Chablis je serais le président de tous les Chablis. Les Petits… les Villages… les premiers crus qu’ils soient de la rive gauche ou de la rive droite… des grands crus qui sont la base de l’histoire du vignoble de Chablis que nous allons déguster aujourd’hui… »
La salle détendue se met silencieusement au travail.

Une dégustation en binôme

Pandémie oblige, le groupe de 4 ou 5 jurés habituel a fait place a un jury de binômes. Ma partenaire de dégustation a le visage d’une jolie trentenaire. Angéline connaît bien le Chablis. Elle travaille depuis six ans pour l’organisme de défense et de gestion du Chablis. Nous échangeons peu, concentrés chacun sur notre série de 15 Chablis 2020. Au moment de sortir les postulants au super-jury nous sommes en accord sur deux vins. Nous regoûtons nos respectifs meilleurs troisièmes vins qui rejoignent un second jury dont je ne ferai pas partie. Mais je garde mon numéro de jury, le 5…

Un « super super-jury »

Parmi les 44 dégustateurs, une poignée triée pour son expérience et son appétence pour le Chablis forme les différents super-jury en charge d’une des cinq catégories : Petit Chablis, Chablis, Chablis 1er Cru de la Rive gauche et de la Rive Droite. Et enfin les grands crus que l’organisation confie au président. « It’s good to be the king » dirait Mel Brooks.

Eric Galinsky, mon partenaire de super-jury est un véritable expert des vins de Chablis


La cinquantaine souriante, mon partenaire sait ce qu’il aime dans les Chablis. Directeur des Caves Lavinia de Paris pour les entreprises, c’est son métier. Il vient de la capitale depuis cinq ans et allie l’utile à l’agréable car il en profite pour remplir son coffre de voiture. Je vous laisse deviner de quels vins…
Je perçois à ses expressions faciales le plaisir qui le saisit. Le verdict est vite rendu. Nous avons fait le même classement sans nous concerter. Deux médailles d’or, deux d’argent et deux de bronze. Nous sommes même d’accord sur deux vins, ceux qui nous ont déçus. Et oui, cela arrive, même en super-jury de grands crus.

L’excellence liquide de Chablis

Avec seulement 11% de vins retenus cette sélection représente ce que Chablis produit de meilleur. Ces vins seront les ambassadeurs du vignoble chablisien et serviront à la promotion des vins de Chablis.
Et comme dans les Buvologues je vous parle de ce que j’aime, je vous présenterai en février trois producteurs qui ont obtenu une médaille d’or.

Le 36 ème Concours des Vins de Chablis en chiffres…
Nombre d’échantillons : 262
66 Domaines ou Maisons représentés
Nombre de vins médaillés : 29

Le palmarès du concours est ici ! https://www.chablis.fr/actualites/toutes-les-actualites/palmares-du-concours-des-vins-de-chablis-2022,2832,11099

Guillaume Baroin

Précédent DEGUSTATION DE VINS DE LA CÔTE DE BEAUNE : DOMAINE CLAUDE NOUVEAU
Suivant DEGUSTATION DE VINS DU MÂCONNAIS : CHÂTEAU DE LA GREFFIERE

Pas de commentaires

Répondre